Les enfants des foyers : le public de notre action.

Le public d’enfants auprès duquel nous intervenons est composé d’enfants de 3 à 11 ans (jusqu’au CM2).

Ces enfants sont placés suite à une décision judiciaire pour trois quart(1) d’entre eux ou à une mesure administrative pour un quart d’entre eux.
Les situations qui engendrent un placement sont nombreuses principalement liées(2) à des carences éducatives, à des difficultés psychologiques ou psychiatriques des parents, des conflits familiaux, des problèmes d’alcoolisme, de toxicomanie ou de maltraitance (violences physiques et psychologiques, l’inceste, abus sexuel, absence et négligence de soins).

Dans 86 %(3) des cas, les membres de la famille sont la source générant le placement de l’enfant. Dans 17 % c’est l’enfant lui-même.


Le placement est vécu par l’enfant comme un véritable traumatisme(4) et comme une injustice. Il est décidé pour une durée moyenne de 2 ans avec une révision régulière de la situation.
Ces enfants sont donc fortement marqués par ce qui leurs arrivent alors qu’ils ne sont pas à l’origine des situations. Leurs besoins en termes de développement sont donc exacerbés.

Sources :
(1) Claire Brisset CNAF – La place de l’enfant dans le système de protection
(2) 11e rapport ONPE octobre 2016
(3) www.actionenfance.org – Placer un enfant : pour quelles raisons ?
(4) Caroline Helfter CNAF – Bientraitance : des principes aux pratiques